Réponse à la question de Joëlle

Retourner aux questions

8/ Au cours de divers stages Taï Tchi que j'ai pu faire, certains enseignants soutenaient qu'il ne fallait pas transpirer durant la pratique et d'autres que si. Quelle est votre opinion?
Joëlle

Durant la pratique du Taï Tchi, l’apprentissage peut choisir un thème de travail différent à l’occasion d’une séance. L’enracinement, la fluidité, l’étirement des méridiens, le placement corporel, la circulation du Tchi, la concentration du Shen et bien d’autres choses sur lesquelles on pourra se concentrer si une manière d’exécuter la forme ne se met pas en place : l’expression spontanée du moment qui est capitale.

Cette expression spontanée répond au besoin de l’état profond du moment dans lequel le pratiquant se trouve quand il débute son enchaînement de Taï Tchi. Selon cet état, la manière dont il va exécuter la forme sera différente. Et c’est là tout l’intérêt de la fonction régulatrice de la pratique du Taï Tchi sur l’organisme, sur les variations du Tchi. Nous ne sommes jamais le même, tout bouge tout le temps. Le quotidien nous stresse et nous dérègle plus ou moins, a toujours un impact sur notre équilibre énergétique. Le Taï Tchi intervient alors pour le rétablir et le préserver en régulant la circulation du Tchi, du Sang et du Liquide Organique, en libérant et en redonnant la mobilité à l’ostéo-articulaire et au tendino-musculaires, selon les besoins du moment.

La question de transpirer ou pas durant l’exécution de la forme trouve sa réponse dans cette fonction régulatrice. Prenons l’exemple d’un coup de froid qui a pénétré l’organisme (type Biao Froid) : les pores de la peau se ferment, le pervers froid ne peut sortir et engendre des céphalées. Dans un tel cas, la sudorification est indiquée comme principe de traitement et le pratiquant de Taï Tchi poussera son travail jusqu’à la transpiration qui permettra de chasser le froid, de l’expulser à l’extérieur par cet émonctoire naturel qu’est la peau, et rétablira ainsi son équilibre énergétique.

Mais au contraire, dans le cas d’un Vide du Liquide Organique, le pratiquant devra s’abstenir de transpirer car sinon, il aggraverait le déséquilibre, la carence, ce qui contribuerait à épuiser le L.O..

Alors doit-on transpirer ou non durant la pratique du Taï Tchi ? Cela dépend… Votre question permet de démontrer, s’il était nécessaire, le lien direct de cette pratique avec la Médecine Traditionnelle Chinoise d’une part et, d’autre part, la nécessité de ne pas se contenter d’une pratique superficielle qui ne permettra pas cette expression spontanée du moment.

F. Fournier

<< Précédente
7/ Lionel
Suivante >>
9/ Robert

Retourner aux questions

Prochains stages

Pratiques Saisonnières

Printemps: 24-03-2019

Qi Gong: 20-01-2019

Tuina: 14-04-2019

Voir toutes les dates

S'inscrire aux stages


Derniers livres

Voir tous les livres

Commander des livres


Votre horoscope chinois
personnalisé

Horoscope chinois personnalisé - image


→ Mieux gérer sa vie
→ Mieux se connaître
→ Favoriser les combinaisons positives
→ Prévenir les perturbations

Un cadeau personnalisé très apprécié.
~ 50 pages au format 21 x 29,7.

Découvrez votre signe astrologique chinois.

Plus d'infos

Commander mon horoscope chinois


Ecole du Dragon Vert - Centre d'Etude et de Perfectionnement d'Arts Martiaux du Dragon Vert
Perpignan : 6 rue Béranger 66000 Perpignan - Tel : (+33) 04 68 34 76 65 - @: contact@dragonvert.fr
Mentions légales - Politique des cookies > Voir le plan du site
Copyright © 2000 - 2018 - www.dragonvert.fr