Réponse à la question de Rodolphe

Retourner aux questions

47/ … à propos de votre rubrique «Derrière la haie de bambou»: pouvez-vous préciser ce qui se passe dans les coulisses des arts martiaux ? Merci de votre réponse.
Rodolphe

Médisance, rumeur et calomnies: les voisins indésirables mais présents en permanence.

Le monde des arts martiaux est avant tout un monde d’êtres humains, avec tous leurs travers. A coté de toutes les qualités dont ces derniers peuvent faire preuve il y a tout ce qu’ils peuvent receler de plus laid en matière de bassesse humaine. Dans le monde des arts martiaux comme partout ailleurs. Ainsi à côté des valeurs nobles de notre art que tout pratiquant sincère s’efforce d’incarner et que la plupart des écoles met en avant, il y a la trahison, la médisance, la rumeur et la calomnie. Tout le nauséabond que beaucoup déversent dans leur fiel et dont, malheureusement, qu’une infime partie peut être juridiquement saisissable. (voir le livre A MAÎTRE PHU, chapitre “Une opposition légitime”).
Yin et Yang se côtoient et sont inséparables, ils s’illustrent aussi de cette manière, avec le bon et le mauvais, au sein de la communauté des pratiquants. De ce point de vue, ces travers peu élogieux reflètent le Yin dans le Yang. Aussi est-il bon d’informer les jeunes adeptes de ce qui les attend, à quoi leur innocence sera confrontée inévitablement tôt ou tard.
Et évoquer ceci ce n’est ni plus ni moins que décrire la réalité telle qu’elle est.

Nous empruntons le texte qui suit:

«La médisance, la calomnie et la propagation de ragots et rumeurs sont des manifestations des plus courantes, on les retrouve partout: famille, école, bureau, médias, toutes collectivités. Au lieu de s'en prendre de face, à visage découvert, à celui qui est l'objet de notre haine et de lui dire ce que l'on pense de lui, on agit de façon indirecte, cachée: on médit dans son dos, on le salit, on le calomnie, on insinue des choses à son propos, lesquelles seront rapidement déformées et amplifiées par la rumeur.

La rumeur est un ennemi invisible, aux mille ramifications, c’est un fil qui se tisse de personne en personne, auquel chacun ajoute un peu plus de fiel. Dans cette toile calomnieuse la victime s'empêtre, sans jamais pouvoir affronter un ennemi visible, clairement désigné !

«Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose». Même lorsque les faits sont balayés par les preuves, l'effet de la calomnie subsiste. La réputation salie ne retrouve pas sa blancheur d'origine. Le doute persiste: «il n'y a pas de fumée sans feu», dit un proverbe souvent mal inspiré, parce qu'ignorant que les feux de la haine et de la jalousie suffisent souvent à enfumer certains esprits brumeux et obscurs.

«Le moulin n'y est plus, le vent y est encore». La rumeur elle aussi continue de souffler, même privée de tout support objectif.

«La rumeur est le marché noir de l'information. Elle est un écoulement socialement acceptable à l'agressivité refoulée. De plus, toujours censée provenir de quelqu'un d'autre, du "on-dit" déculpabilisant, elle permet l'expression la plus libre de ses pulsions réprimées et jusqu'à présent inavouables».

«La rumeur ne requiert pas de preuves. L’opinion publique se fonde souvent plus sur des impressions que sur des faits. L'accusation suffit donc».

Les rumeurs, véritable poison émotionnel, empoisonnent les gens aussi sûrement que de la mort aux rats versée dans un plat.

Elles créent des zones d'ombre, elles entretiennent le flou, elles propagent la peur, l'angoisse, elles salissent, elles puent comme des odeurs nauséabondes. On a brûlé de prétendues sorcières sur la base de rumeurs jamais vérifiées. On a envoyé des gens en prison ou dans les camps, on a ruiné des entreprises, salit des réputations, poussé des gens au suicide, monté des familles ou des tribus les unes contre les autres, sur la base de ragots, de rumeurs, de médisance pure et simple.

La rumeur est un moyen de nuire d'autant plus redoutable qu'il est souvent impossible d'en trouver l'origine ou d'y mettre un terme. «Pour qu'une rumeur prenne de l'ampleur, il faut qu'elle ait survécu aux objections légitimes que les premières personnes touchées n'ont pas manqué de soulever. Il faut donc que le réel n'ait pas été un obstacle à la rumeur». Cela signifie que les démentis (fondés sur le réel) que l'on s'efforce d'opposer aux rumeurs non seulement ne les éteignent pas mais au contraire les alimentent !

Comme un champ magnétique qui, une fois créé, peut subsister un temps indéfini, la rumeur peut donc perdurer très longtemps après avoir été lancée, sans qu'il n'y ait plus rien à faire pour l'entretenir: elle fonctionne toute seule! «Les grandes rumeurs ne meurent pas. Elles s'éteignent provisoirement et, tel le volcan, se réveilleront un jour. Mais, en plus, elles ont la capacité de se mouvoir: nul ne sait où elles vont se reproduire à l'identique ou sous une forme proche».

Les mensonges, les rumeurs, les délations, les sous-entendus, les messages implicites, les on-dit, les suppositions, formulés «l’air de rien» parviennent à amplifier les petites frictions existant entre les uns et les autres et à les exacerber. Les membres d’une communauté sont ainsi monté les uns contre les autres et elle perd son unité, sa cohésion, sa force.

La violence d’énergie passive agit dans le noir. Ses fils sont invisibles mais solides. La première chose à faire, pour qui veut s'en libérer, est de mettre en lumière ce qui se tisse dans l'ombre; d'objectiver, de rendre conscient ce dont on n'a généralement qu'une conscience sous-jacente, fugace».

F. Fournier

<< Précédente
46/ Michèle

Retourner aux questions

Prochains stages

Pratiques Saisonnières

Printemps: 24-03-2019

Qi Gong: 20-01-2019

Tuina: 14-04-2019

Voir toutes les dates

S'inscrire aux stages


Derniers livres

Voir tous les livres

Commander des livres


Votre horoscope chinois
personnalisé

Horoscope chinois personnalisé - image


→ Mieux gérer sa vie
→ Mieux se connaître
→ Favoriser les combinaisons positives
→ Prévenir les perturbations

Un cadeau personnalisé très apprécié.
~ 50 pages au format 21 x 29,7.

Découvrez votre signe astrologique chinois.

Plus d'infos

Commander mon horoscope chinois


Ecole du Dragon Vert - Centre d'Etude et de Perfectionnement d'Arts Martiaux du Dragon Vert
Perpignan : 6 rue Béranger 66000 Perpignan - Tel : (+33) 04 68 34 76 65 - @: contact@dragonvert.fr
Mentions légales - Politique des cookies > Voir le plan du site
Copyright © 2000 - 2018 - www.dragonvert.fr